Qu’est-ce qu’un entrepreneur en énergie verte?

Un entrepreneur en énergie verte (aussi appelé vendeur de BTU) produit de la chaleur grâce à la biomasse et revend les BTU (ou kWh) produits à ses clients.

Nombre de chaufferies opérées par un entrepreneur en énergie verte en Finlande

L’entreprenariat en énergie verte a débuté dans les pays du nord de l’Europe. Le graphe ci-dessus présente l’évolution du nombre de chaufferies biomasse exploitées par les entrepreneurs en énergie verte en Finlande (source: Lämpöyrittäjät RY). Les premiers entrepreneurs en Finlande ont commencé en 1992. Fin 2013, c’est près de 520 chaufferies exploitées par 310 entreprises qui sont classées comme entrepreneurs en énergie verte.

Présentation sur l'entreprenariat en énergie verteTélécharger la présentation (PDF)

Dans la majorité des cas, le combustible utilisé est la plaquette de bois forestière (chip de bois). En 2013, les entrepreneurs ont consommé un total de 1.5 millions de mètre cube de chip de bois. Ceci représente entre 7 et 8% des chip de bois disponibles. Ceci représente 1/3 des réseaux de chaleur locales et 2/3 des chaufferies reliées à des propriétés. Le potentiel total est estimé à plus de 5000 sites municipaux, commerciaux et industriels en Finlande.

L’entrepreneur en énergie verte est typiquement un propriétaire forestier, un agriculteur ou un producteur de tourbe. Le concept d’entreprenariat en énergie verte a débuté comme une source de revenus supplémentaire, mais devient de plus en plus une industrie en soi. En Finlande, cette industrie emploie désormais entre 600 et 700 personnes à temps plein.

Comment fonctionne un entrepreneur en énergie verte ?

Chaufferie biomasse chauffant une école

L’entrepreneur en énergie verte prend en charge la fourniture en combustible et les opérations d’entretien et de maintenance de la chaufferie biomasse qui chauffe les bâtiments de ses clients. La chaufferie est équipée d’un compteur d’énergie qui calcule le nombre de BTU (ou de kWh) transférés vers le client. Le client est alors facturé selon sa consommation, comme pour l’électricité.

La chaufferie peut chauffer de l’eau chaude, de la vapeur ou de l’air. La chaufferie peut appartenir selon le cas au client ou à l’entrepreneur.

L’entrepreneur en chaleur verte peut être une entreprise privée (souvent coopérative forestière ou agriculteur), semi-privée ou publique (souvent appartenant à la municipalité).

L’entrepreneur a habituellement une obligation de résultat envers son client. Par exemple pour des contrats municipaux en Finlande, l’entrepreneur a droit au maximum à des coupures d’une heure durant la saison de chauffe. C’est pourquoi il est important de prévoir une redondance pour les éléments importants du système de chauffage. Par exemple sur la photo ci-dessus, la chaufferie jaune a deux cheminées: une pour la chaudière biomasse et une autre pour une chaudière à fioul de secours.

Equipements adaptées à l’entreprenariat en énergie

Livraison de chaufferie modulaire pour un entrepreneur en énergie verte

Les chaufferies biomasse préassemblées sont des solutions idéales pour les entrepreneurs en énergie. La chaufferie est rapide à installer chez le client, mais peur également être facilement reprise et installée chez un autre client à la fin du contrat de chauffage, ou si le client s’avère incapable d’honorer ses factures.

Principes économiques de l’entreprenariat en chaleur verte

Les contrats de chauffage sont habituellement faites pour une durée de 10 à 15 ans. Ceci permet à l’entrepreneur d’avoir assez de sécurité financière pour investir dans l’équipement de chauffage.

La meilleure pratique consiste à faire un contrat avec une indexation annuelle du prix de vente de BTU (ou kWh) avec un index calculé sur au moins 3 variables différentes pour décroitre le risque. Les entrepreneurs en chaleur verte ont l’avantage de pouvoir proposer une énergie avec un prix de revient relativement constant, ce qui n’est pas le cas des énergies fossiles.

Habituellement les dépenses annuelles d’un entrepreneur en chaleur se divisent comme suit:
– 1/3 remboursement de l’investissement
– 1/3 combustible et son transport
– 1/3 autres (salaires, électricité, maintenance…)

En Finlande, l’entrepreneur va habituellement facturer au client entre 40 et 75 euros par MWh.
Le coût de production varie entre 5 et 20 euros par MWh.
Ceci résulte à un profit entre 10 et 30% du chiffre d’affaires.

Avec son réseau de partenaires privés et institutionnels important, Säätötuli Canada peut vous aider sur tous les aspects pour faire fructifier une entreprise de vente de chaleur verte, depuis la forêt jusqu’au compteur d’énergie. Säätötuli a travaillé au total sur plus de 300 cas de chaufferies pour des entrepreneurs en énergie en Finlande. N’hésitez pas à nous contacter pour discuter de votre projet.